Shake It Workout, Beurre de Cacahouète + Chocolat & lingerie de sport

Bonjour,

Aujourd’hui, au menu : un nouvel entraînement Bodyrock présenté par la remplaçante de Zuzana, trois recettes et un guide pour bien choisir sa lingerie de sport.

*

Zoom sur la séance Bodyrock d’hier : Shake It 250 Rep Workout

Celle-ci a été plus corsée que prévue! Ou peut-être que je dis ça pour toutes… Le principe de celle-ci est simple : 5 exercices répétés 50 fois chacun.

 

Shake It 250 Rep Workout

Challenge chronométré (à faire le plus vite possible)

Kick Over Dip Station Combo / Combo sur la Dip Station (alterner G & D)
Half Burpee / Demis Burpees
Sandbag Squat / Squats lestés
Core Split
Sandbag Swing / Swing lestés

Mon score

19’08’ ‘. J’ai fait les Core Splits en reposant les pieds entre chaque rep. Je me suis concentrée sur la bonne exécution des mouvements avant le chrono.

Mon « sandbag » : un sac à dos contenant 4 kg de lest. Ma « Dip Station » : 2 chaises.

Cliquez ici pour être redirigé vers un chronomètre disponible gratuitement en ligne.

*

Je ne vous présente plus les délicieux muffins banane-sarrasin d’Ashley, je les ai fait tant de fois déjà… Et je les aime toujours autant. Ils sont faciles à marier selon les envies du moment. Ceux-ci étaient inspirés de ma variation chocolat-citron et le glaçage au chocolat et au beurre de cacahouète : trop miam ! Comme il restait du glaçage, j’en ai mis sur de la pomme :

L’association chocolat et beurre de cacahouète est un délice. La preuve : les Snickers. C’est une tuerie, tant niveau goût que côté calories (ce qui explique qu’ils soient bannis de mes placards). Voici pour vous 7 recettes anglophones qui mettent cette association à l’honneur, à tester d’urgence :

Peanut Butter Crunch Cups (The Edible Perspective)
Peanut Butter Cup Donuts (The Edible Perspective)
Peanut Butter Chocolate Pillows (Oh She Glows)
Vegan Chocolate Peanut Butter Cups (Oh She Glows)
Peanut Butter Chocolate Crunch Cookie Dough Balls & Blizzard (Oh She Glows)
5 Ingredient Peanut Butter Banana Drops (Healthful Pursuit)
Peanut Butter Chocolate Chip Muffins (Daily Garnish)

*

Côté courses, j’ai ramené du Biocoop d’Aurillac ceci :

Des pains à hamburger à la farine complète : trop cool! Et du pain pita à mettre au grille-pain :D

*

Côté plats, comme il fait toujours moche et bien… je fais toujours de la soupe…

Velouté Courgette & Brocoli

Qté : 2 grands bols

* 2 courgettes
* 1 tête de brocoli
* 2 verres d’eau
* 2 cubes de court-bouillon Picard
* 1 t de fromage de chèvre onctueux
* 1 échalote
* 2 gousses d’ail
* Sel, poivre

> Faites fondre l’échalote et l’ail dans une cuillère à soupe d’huile végétale, puis ajoutez la courgette et le brocoli émincés, l’eau, le court-bouillon et les épices. Laisser cuire lentement jusqu’à ce que les légumes soient fondants. Hors du feu, ajoutez le fromage de chèvre avant de mixer.

> Le fromage de chèvre comme celui-ci, à 13% de MG, est un des moins gras. J’en achète de temps en temps, pour changer un peu.

*

Voici une nouvelle façon d’accommoder vos escalopes de poulet, inspirée par ma collègue Aurélie… et Tomacouli! C’est rigolo, elle m’avait parlé de cette recette la veille, et voilà que je la retrouve encore sur l’emballage de ce coulis de tomate! Fallait que je me lance :

Poulet Aux Olives

Qté : pour 3 personnes
Adapté de : veau aux olives de Tomacouli

* 3 escalope de poulet
* 1 bocal moyen d’olives vertes (env. 120 gr)
* 100 g de tomacouli
* 1 t farine de sarrasin
* 15 cl de vin blanc
* sel, poivre, épices
* 1 oignon
* 1 gousses d’ail

> Faire blanchir les olives 15 sec dans de l’eau bouillante. Faites fondre à la poêle l’oignon et l’ail, puis faites dorer le poulet. Après quelques min, saupoudrer de farine puis ajouter le vin blanc, les épices et le coulis de tomate. Laissez mijoter et ajoutez les olives en fin de cuisson.

> Trooop bon!

*

Je me suis inspirée de ma recette de la dernière fois, à laquelle j’ai mêlé les bribes retenues de l’ouvrage de Cléa que j’ai feuilleté récemment, et ça donnait ça :

Patate Douce et Potimarron Fondants

* 1 patate douce
* 1 petit potimarron
* 1 càc de noisette en poudre
* 2 T d’huile d’olive
* sel, poivre, coriandre, curcuma, muscade

> Émincez la patate douce et le potimarron épluchés. Placez-les dans un saladier, saupoudrez-les avec les épices et l’huile, ainsi que la noisette. Placez-les sur des plaques de four recouvertes de papier sulfurisé, puis mettez au four 30 min à 200°.

> J’avais séparé la patate douce du potimarron sur deux plaques différentes. J’ai retiré la patate douce au bout de 20 min et j’ai prolongé la cuisson du potimarron pendant 10 min. La noisette, que j’avais mélangé à ce dernier, a noirci mais ça n’en a pas altéré le goût. J’avais prévu d’en faire deux plats pour pouvoir contrôler ma consommation de féculents (la patate douce en étant un), mais j’ai fini par les mélanger car ils se marient très bien.

> C’est vraiment délicieux! C’est fondant et plein de saveurs.

*

Messieurs, le (long) paragraphe qui suit, et qui est le dernier pour aujourd’hui, parle chiffons lingerie… Je ne vous en voudrais pas si vous arrêtez ici votre lecture : à bientôt sur mon blog!

*

Mesdames!

Dernièrement, j’ai acheté un nouveau soutien-gorge de sport. J’ai opté pour le Shock Absorber N4246, de niveau intermédiaire. C’est l’occasion pour moi de faire le point sur le sujet.

Choisir un soutien-gorge de sport

1 : Déterminer sa taille
2 : Considérer l’intensité du sport pratiqué
3 : Affiner selon ses préférences

Vous n’êtes pas sans ignorer que le sein ne contient aucun muscle et qu’il doit son soutien uniquement à des ligaments tenseurs, qu’il faut donc chouchouter pour retarder l’affaissement de la poitrine (bah voui, c’est inévitable avec le temps). Un soutien gorge de sport est indispensable, même pour les poitrines menues, afin d’en limiter les mouvements.

1 : Déterminer sa taille
Trop facile, vous allez me dire, il suffit de prendre sa taille habituelle. Et bien vous avez raison, sauf que la plupart des femmes choisissent mal leur taille de soutien-gorge. Pour être sûre d’opter pour la bonne, voici comment prendre vos mesures :

1 : dessous de poitrine
2 : tour de poitrine
(Source)

Équipez-vous d’un mètre ruban, tenez-vous debout, bien droite, puis :

1 : Placez le mètre ruban directement en dessous de la poitrine et relevez la mesure.

2 : Placez le mètre ruban horizontalement autour de la poitrine en passant sous les aisselles et sur les omoplates, à l’endroit où la poitrine est la plus forte, donc à la pointe des seins.

En effectuant ces mesures, assurez-vous que le mètre-ruban n’est ni trop lâche, ni trop serré, qu’il repose bien à plat et surtout que la mesure se fait bien à l’horizontal, au niveau du dos notamment. Prenez les mesures après avoir expiré normalement.

Rapportez la mesure de dessous de poitrine relevées (n°1) dans le tableau ci-dessous :

(Source)

Pour déterminez la taille de bonnet, il suffit de soustraire la mesure de dessous de poitrine à celle de tour de poitrine.

(Source)

Par exemple :

Tour de poitrine : 102 cm
Dessous de poitrine : 85 cm
Calcul : 102 – 85 = 17 cm = bonnet C

Conclusion :

Dessous de poitrine : 85
Bonnet : C
Taille de soutien-gorge : 85 C

(Sources : labonnetaille & lingerie-sport)

2 : Considérer l’intensité du sport pratiqué

Vous ne choisirez pas le même soutien-gorge selon que vous ferez du Tai Chi ou du tennis. Généralement, ils sont classés par trois catégories :

> Intensité légère : marche, gym douce, yoga, pilates…
> Intensité modérée : renforcement musculaire, fitness sans impacts…
> Intensité extrême : course à pieds, équitation, tennis, aérobic…

C’est une question de bons sens : plus vous pratiquez une activité soumettant votre poitrine à des mouvements, plus vous devez la protéger.

De plus, plus la poitrine est volumineuse, plus il faudra rechercher un soutien élevé. Cliquez ici pour en avoir une idée.

3 : Affiner selon ses préférences

Il s’agit ici d’affiner votre recherche selon des critères qui vous sont propres et qui sont purement subjectifs : forme, tissu, confort et esthétisme. Ce dernier élément a une sacré importance : même si, comme moi, vous faites votre sport à la maison, se sentir jolie voire sexy est indispensable et contribue à vous motiver à faire vos séances jour après jour. Alors quand je vois que certains vendent des choses comme ça, je me dis qu’ils n’aiment tout simplement pas les femmes :

  

Je veux bien croire que plus on est gâté par la nature, plus il faut un soutien-gorge efficace, mais ce n’est pas une raison pour ressembler à des mamies quand même! Celles qui sont dans ce cas doivent avoir encore plus de mal à trouver un soutien-gorge de sport qui soit joli… Mais je ne vais certainement pas les plaindre pour ça!

Pour terminer, il faut distinguer les soutiens-gorge de sport des brassières : les soutiens-gorge ont un système de fermeture, voire d’ajustement du tour de poitrine, ce que n’ont pas les brassières, qui elles s’enfilent. Ceux qui se ferment devant sont beaucoup plus faciles à enfiler et à retirer que les brassières.

Voici mes critères de préférence :

> bretelles doublées et croisées
> bonnets doublés/moulés
> tissu respirant et séchage rapide
> pas de préférence entre brassière et soutien-gorge

Dans mon armoire :

↑ la brassière Nike Rival pour sports à impacts (je l’adore)

↑ le soutien-gorge Adidas AdiShe pour sports à impacts (bonnets non doublés, bcp – confortable)


↑ le Shock Absorber N4246 pour sports à intensité modérée (très confortable et réglable)

Les bretelles croisées sont un critère important pour moi. Au quotidien, j’ai souvent les bretelles de soutien-gorge qui tombent, et ça a le don de m’agacer sérieusement. Je dois avoir des épaules de mutante… Voici la solution à ce genre de problèmes :

↑ Celui-ci est le Calvin Klein racerback avec agraphe devant : juste magnifique. Dans le même genre, vous avez aussi :

   

le CK Cotton Bra Racerback & le CK Perfectly Fit T-back

Pour en finir avec les soutiens-gorge de sport, attendez-vous à débourser la (modique) somme de 30 à 50 € en moyenne, mais une belle poitrine n’a pas de prix…

 *

Voilà, fini pour aujourd’hui! Plus que quelques jours avant mon voyage :)

Bonne après-midi.

 

 

 

 

3 Comments

  1. […] brassière de sport est un article très important, je vous en parlais précédemment ici. Actuellement, la Nike Rival est ma brassière préférée […]

  2. […] noir (mon préféré) Olives vertes dénoyautées (pour cette recette) Tisanes Lait d’amande Galettes de riz complet Vinaigre balsamique (le Maille est le […]

  3. […] Bien choisir sa lingerie de sport Jamie Eason et son programme LiveFit : j’en parle ici et ici La méthode Lafay au féminin : […]

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera